Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil arrow News arrow Derniers Articles arrow Psychopathologie arrow Le modèle Psychanalytique - Introduction
Le modèle Psychanalytique - Introduction Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Section : articles, Catégorie : psychopathologie

Proposé par Stephane Desbrosses, le 20-12-2007



Freud, le pionnier de l'approche psychanalytiqueIl reste un des modèles majeurs d’explications des troubles mentaux. C’est un des plus anciens modèles de la psychopathologie (juste la théorie freudienne). Il s’agit d’un système de compréhension, d’explication et de prise en charge qui s’adressait surtout, à l’origine, à des patients névrotiques. On a pu assister cependant à des développements avec les successeurs de Freud en ce qui concerne d’autres types de pathologie (par exemple, les psychoses, avec Lacan).
La théorie repose sur l’élaboration d’une métapsychologie, qui a pris deux formes correspondant aux deux topiques : Conscient, Inconscient et Pré-Conscient ; Moi, ça et surmoi. L’explication des phénomènes psychopathologiques de cette théorie repose sur l’interprétation d’événements vécus pendant l’enfance, ces événements pouvant resurgir sous d’autres formes à divers moments du développement (lapsus, actes manqués, rêves, et à l’inverse, d’autres manifestations que sont les symptômes).

Pour expliquer les phénomènes, le psychanalyste s’attache à ce qui concerne l’inconscient, ce qui revient à étudier la signification cachée. Cette manière de concevoir l’esprit humain a conduit Freud à l’élaboration de la cure psychanalytique, qui repose sur deux principes essentiels :

- la règle de libre association - l’élaboration d’un transfert

La cure psychanalytique a fait l’objet d’aménagements thérapeutiques afin que cette technique de prise en charge soit proposée à des patients ne pouvant bénéficier de la cure sous sa première forme : ainsi ont été créées des thérapies ou des technique d’inspiration psychanalytiques.

Au début, Freud avait pour patients des hystériques, puis la psychanalyse a pris en charge des sujets atteints de troubles anxieux, puis psychotique.

L’objectif premier de la cure n’est pas d’éliminer les symptômes, mais d’en trouver l’origine cachée. Cette thérapie n’est donc pas utilisée dans les cas d’urgence.

Un des principaux aménagements dans les techniques d’inspiration psychanalytique est que le patient et le psychanalyste sont face-à-face (plus de divan), le psychanalyste intervient beaucoup plus.

Source : Cours de psychologie clinique - première année - Université de Dijon
   

Mots-clés : modèles, psychanalyse, psychologie clinique, théories



Ajouter votre commentaire

Attention, ce site n'est pas un site de psychothérapie en ligne! Avant de commenter, veuillez consulter ces conseils.
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent commenter un article.
Aucun commentaire posté
 
< Précédent   Suivant >