Une nouvelle amende de 750 euros pour les propriétaires de chien, tout savoir sur cette mesure

Cette nouvelle amende pour les propriétaires de chien sera applicable à partir du 15 avril 2024. L’Office nationale des forêts ou ONF a pris cette mesure dans le but de protéger les écosystèmes.
chien

Être propriétaire d’un chien est un plaisir. Mais il ne faut pas oublier que c’est aussi une source de responsabilité. D’autant plus que ces animaux peuvent représenter un danger dans les lieux publics. D’ailleurs, à partir de la semaine prochaine, ces animaux doivent rester en laisse lorsque leurs maîtres les emmènent dans des espaces ouverts. Sinon, ces derniers risquent une sanction.

Cette nouvelle mesure pour chien

C’est le printemps ! En cette période, les espaces ouverts vont ainsi être remplis d’oiseaux. En fait, c’est la saison de leur nidification. Il est donc possible que beaucoup de ces espèces aillent nicher au sol, comme l’a expliqué le chef de projet biodiversité, Paul Tourneur, à l’ONF.

D’ailleurs, c’est pour protéger ces animaux que cet organisme a décidé de mettre en place une nouvelle réglementation.

« Si un chien les trouve au sol, il va les consommer et mettre en l’air toute une saison de reproduction des espèces », a expliqué Paul Tourneur.

Pour ceux qui veulent promener leur chien dans ces lieux publics, il est ainsi obligatoire de toujours les tenir en laisse. Et ce, pour ne pas recevoir une amende de 750 euros.

Cette prérogative s’applique surtout dans les allées forestières. Cela inclut les routes, chemins ou sentiers forestiers, notamment les grandes randonnées. Mais également tous les chemins de promenade.

Cette nouvelle mesure pour chien ne concerne cependant pas les cloisonnements forestiers. C’est aussi le cas pour les pare-feu et les limites de parcelles qu’on ne considère pas comme des chemins.

chien
Berger belge Malinois – Crédits photos : iStock

Les règlements qui existent déjà

Comme l’ont mentionné nos confrères de Net Actuality, outre cette nouvelle règlementation, il y a aussi d’autres règles que les maîtres de chien doivent respecter. Celles-ci existent depuis des années.

Il y a par exemple les règles sur les accès interdits à ces animaux dans les transports en commun et les lieux publics. Cela concerne particulièrement les chiens d’attaques de catégorie 1, comme l’American Staffordshire terrier, le Staffordshire terrier ou le Mastiff.

Mais il y a aussi les règles sur l’utilisation obligatoire des laisses et des muselés dans ces lieux, pour les chiens de catégorie 2. C’est-à-dire, les chiens de garde et de défense. Normalement, les propriétaires de ces animaux à fourrure doivent avoir un permis de détention. Ils doivent également suivre une formation sur l’éducation canine.

Le respect de ces règles est, en effet, très important pour une question de sécurité. Dans le cas du non-respect, les propriétaires pourraient donc être sanctionnés, jusqu’à trois mois de prison. Sans compter le paiement de 3.750 euros d’amende.