Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil
Troubles de la personnalité : introduction Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Section : articles, Catégorie : psychopathologie

Proposé par Stephane Desbrosses, le 17-02-2008



Troubles de la personnalitéLa personnalité pathologique regroupe des entités pathologiques stables et durables tout au long de la vie de l'individu. Cette personnalité est généralement repérable dès la fin de l'adolescence ou au début de l'âge adulte. Chaque trouble de la personnalité possède un ensemble de caractéristiques communes aux dix troubles spécifiques décrits dans le Manuel diagnostique et statistique .

Le diagnostic de trouble de la personnalité doit se faire si possible en dehors de la présence d'un trouble mental avéré, qui pourrait transitoirement altérer le fonctionnement de la personne.

1. Critères diagnostiques généraux des troubles de la personnalité

A. Modalité durable de l'expérience vécue et des conduites qui dévie notablement de ce qui est attendu dans la culture de l'individu. Cette déviation est manifeste dans au moins deux des domaines suivants :

  • la Cognition (perception, vision de soi-même, d'autrui ou des événements)
  • L'Affectivité (diversité, intensité, labilité, adéquation de la réponse émotionnelle)
  • Le Fonctionnement interpersonnel
  • Le Contrôle des impulsions 

B. Ces modalités durables sont rigides et envahissent des situations personnelles et sociables très diverses.

C. Ce mode durable entraîne une souffrance cliniquement significative ou une altération du fonctionnement social, professionnel ou dans d'autres domaines importants.

D. Ce mode est stable et prolongé et ses premières manifestations sont décelables au plus tard à l'adolescence ou au début de l'âge adulte.

E. Ce tableau n'est pas mieux expliqué par les manifestations ou les conséquences d'un autre trouble mental.

F. Ce mode durable n'est pas dû aux effets physiologiques directs d'une substance psychotrope (drogue, médicament...) ou d'une affection médicale générale (par exemple, traumatisme crânien ). 

2. Que signifient les groupes?

Les troubles de la personnalités se répartissent en trois groupes A, B et C. Les différences entre ces groupes sont quelques peu nuancées selon l'approche théorique et explicative.

Le groupe A correspond à des formes mineures de psychoses, des personnalités excentriques, marginales ou originales (l'état limite du groupe B pourrait en faire partie, mais... justement, c'est un état limite dont certaines caractéristiques pourraient la placer dans le groupe A et le groupe B). Le groupe C correspond à des troubles pour lesquels le symptôme déterminant est l'anxiété ou la crainte, souvent caractéristiques des névroses et phobies. L'histronisme pourrait également sur certains points, en faire partie, mais les classements actuels préconisent de le classer dans le groupe B, dit "des personnalités flamboyantes", qui présentent un certain théatralisme ou dramatisme. Ces troubles du groupe B se caractérisent par des rapports inhabituels du sujet à ses émotions (exemple : un antisocial est peu empathique et maîtrise mal ses émotions. Une personnalité histrionique est très émotive). 

Rappel important!

Le nombre de traits n'est pas un indicateur fiable de la présence de la pathologie, car chacun de nous possède des traits des différentes personnalités décrites ici. L'intensité des traits, leur stabilité/rigidité et la souffrance qui en résulte sont les critères généralement admis pour envisager de poser un diagnostic de trouble de la personnalité. Inutile dès lors de s'alarmer si vous pensez vous reconnaitre dans une personnalité. La plupart d'entre nous se reconnaissent dans au moins l'une d'entre elles!


Voulez vous en savoir davantage? Ces articles sont susceptibles de vous intéresser : 

DSM-IV Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux

Description de tous les troubles de la personnalité  

 

   

Mots-clés : troubles, mental, diagnostique, DSM-IV, personnalité

1 commentaire(s)

Ecrit par: shishi le 08-07-2008

Merci Stéphane de m'avoir proposé l'article, il m'a permis de mieux comprendre sur beaucoup de choses.  
 
Cependant en lisant l'article, une autre question m'est venue en tête! Peut-être aurai-je trouvé des réponses en naviguant sur le site (il y en a tellement long à lire que je ne peux pas le faire en 1 journée! D'autres propositions d'articles à lire seraient les bienvenues) 
 
Qu'advient-il quand 2 personnes qui se fréquentent, que ce soit dans n'importe quel genre de relation, ayant chacun un trouble de la personnalité parmi les 10 troubles?  
 
On dirait presque c'est pire qu'entre une personne saine et une personne malade.

 


Ajouter votre commentaire

Attention, ce site n'est pas un site de psychothérapie en ligne! Avant de commenter, veuillez consulter ces conseils.
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent commenter un article.
 
< Précédent   Suivant >

Identification

  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0

Derniers commentaires

L'exhibitionnisme,... : Bonjour, je ne suis pas un ancien de... Par itamaug
L'exhibitionnisme,... : Bonjour Neuneune, Je me réjouis de... Par Furet
L'exhibitionnisme,... : Bonsoir à vous. Avant de venir ici,... Par Neuneune
Listes de phobies réelles...... : oups voici le lien de l'article sur les... Par ola
Listes de phobies réelles...... : C'est plutôt une liste super... Par ola