Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil arrow News arrow Derniers Articles arrow L'Inconscient
L'Inconscient Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Section : articles, Catégorie : Psychanalyse

Proposé par Jean-Christophe Dardart, le 03-02-2008



ImageIl peut paraître étonnant pour certains, que l'inconscient nécessite un article de présentation. Et pourtant, nous connaissons tous ce terme, beaucoup l'utilisent et le détournent pour en faire la justification d'une idéologie humaniste.

L'inconscient, c'est tout sauf l'humanisme, qui dicte ce qui est bien de faire ou pas, ce qui est humain ou pas.. Le psychanalyste rétorquera: « rien de ce qui est inhumain ne m'est étranger ». Car en psychanalyse une seule et unique chose l'intéresse: l'inconscient. De plus  on se  méfie toujours des dictas moraux et trop bienséant : Il y a toujours un retour du refoulé, retour d'autant plus violent, que sa répression a été forte. L'idéologue veut voir le monde tel qu'il devrait être, le psychanalyste, lui, tel Nietzsche, voit le monde tel qu'il est, même dans son horreur.

Ainsi, l'inconscient ne va pas sans une éthique, pas celle des bonnes moeurses, pas celle des beaux discours, pas celle de la morale, mais celle du désir. Ce désir qui est refoulé, inavouable.

Afin de saisir  pourquoi j'affirme cela, arrêtons-nous sur l'inconscient dans la théorie Freudienne. Nous nous appuierons pour cela sur deux textes fondateurs: « l'inconscient » (1915, in métapsychologie) et « le Moi et le Ça » (1923, in Essais de psychanalyse). Pour des soucis de clarté et afin d'être synthétique, je ne présenterais pas ces textes tours à tours mais dégagerais les points les plus parlant.


  • Il y a deux inconscients: L'inconscient comme ce qui n'est pas conscient et l'inconscient qui est ce qui est refoulé. Bien sûr ce qui est refoulé est inconscients donc pas conscient. Mais ce qui caractérise l'inconscient comme ce qui est refoulé, c'est le fait que quelque chose est maintenu hors de notre perception et de notre conscience (le système perception-conscience: Pcs-CS). De son coté le refoulé cherchera à s'exprimer par des détours (lapsus, actes manqués etc). Ainsi, ce qui est de l'ordre du simple non conscient ou de l'involontaire relève d'un système qu'un appelle préconscient (PCS à ne pas confondre avec Pcs qui est la perception) : sa qualité est de ne pas être conscient mais qui est susceptible de l'être: c'est l'inconscient des philosophes dont la référence est la conscience (le cogito Cartésien). Au contraire Freud axe les choses sur un rapport constant de pressions entre le désir inavouable et son interdit.

  • D'autre part, ceci va poser un problème à Freud car il y a l'inconscient comme refoulé, l'insconscient pas conscient susceptible de l'être. Du coup l'inconscient ne relève pas tout le temps du refoulé car il peut désigner ce qui est de l'ordre du préconscient: la partie inconsciente du Moi, une partie de ce qui en nous censure et ordonne le refoulement. De ce fait Freud va désigner les choses autrement: le refoulé qui est un agrégat de pulsions, s'appellera le Ça, ce qui ordonne l'interdit et censure: le Surmoi, et enfin ce qui pris entre deux feux essayent de faire des compromis, le Moi. Cette seconde Topic, remplaçant la première: CS-ICS-PCS. L'avantage de parler en terme de Ça (le refoulé), Surmoi (la censure) et Moi (diplomate tentant de trouver un compromis et en négociant), c'est d'axer le psychique du coté d'une dynamique.


Ainsi ce qui intéresse le psychanalyste c'est ce Ça, ce refoulé qui peut faire retour en provoquant des désastres:

Par exemple, Œdipe en voulant éviter le pire et donc faire le bien provoque justement la catastrophe: L'oracle lui annonce qu'il va tuer son père et coucher avec sa mère, voulant éviter cela il part de chez ses parents adoptifs (pensant que ce sont ses vrais parents). Par sont départ il va rencontrer son vrai père Laïos, qu'il tuera (pensant que c'est étranger) et après avoir vaincus le sphinx il se mariera avec Jocaste, sa mère.

Moralité: il aurait mieux fait de rester chez lui et accepter d'entendre ce désir. Car le refoulé revient mais sous une forme déformé mais tout aussi violente. En effet, des sociétés aussi brillantes soient-elles, tellement civilisées qu'elles en produissent les plus grands penseurs, de grands moralistes, à force de monter en puissance ce qui refoule, finissent par produire par retour de refoulé des maux puissants : l'Allemagne grande nation de la pensée, de la discipline à produit un retour du refoulé désastreux: Hitler.

 

 

Prochainement: Nous verrons dans la théorie du fonctionnement refoulement comment le refoulé peut faire retour. Ce qui nous pemettra de continuer par la suite avec l'inconscient chez Lacan.

   

Mots-clés : psychanalyse, freud, inconscient



Ajouter votre commentaire

Attention, ce site n'est pas un site de psychothérapie en ligne! Avant de commenter, veuillez consulter ces conseils.
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent commenter un article.
Aucun commentaire posté
 
< Précédent   Suivant >