“Je tente de me reconstruire” : Loana aborde les épreuves dont elle a été victime

Après avoir révélé en direct sur TPMP son viol, Loana revient sur ce traumatisme auprès de nos confrères de chez Closer.
Loana

Stupeur dans l’assemblée. Pour ceux ayant raté cette information, Loana a révélé en direct sur TPMP ce lundi 5 février le viol qu’elle a subi. Une séquence presque insoutenable, tant son récit demeure glaçant. Et surtout très récemment puisque, d’après l’ancienne du Loft, cet évènement remonterait à septembre 2023. Par ailleurs, Kelly Vedovelli s’est retrouvée épinglée à cause de la réaction qu’elle a eue sur le plateau suite à cette révélation. Cette révélation a suscité une polémique quant à l’exploitation de la détresse de Loana à des fins d’audience. En effet, le comportement avéré des chroniqueurs durant le témoignage de l’ancienne de Loft Story a indigné les internautes.

D’autant plus que Loana reste une personnalité fragile. Au-delà de ce viol, celle-ci avait déjà subi de nombreuses violences psychologiques. En outre, ces dernières l’avaient amené à faire de nombreuses dépressions et tentatives de suicides. Effectivement, Loana a malheureusement fait plusieurs tentatives de suicide, dont la dernière a eu lieu en 2021. Elle a évoqué publiquement neuf tentatives de suicide, la plus récente ayant entraîné un arrêt cardiaque et l’ayant plongée dans le coma pendant deux jours et demi. Ce 8 février, auprès de nos confrères de chez Closer, elle se confie sur son traumatisme le plus recent.

Loana : Sa descente aux enfers continue

Le plus choquant dans cette histoire s’avèrent les détails livrés par Loana durant son passage sur TPMP. Effectivement, les précisons avec lesquels Loana a raconté son histoire font froid dans le dos. De plus, celle-ci a montré les photos de ses hématomes, rendant la chose encore plus immersive. Dans cette mesure, elle a témoigné :

il commence alors à me toucher là où il ne faut pas. Je dis non, je ne veux pas, je ne veux pas ! Et là, il me placarde ! Au bout d’un moment, on se laisse faire… En fait, j’avais l’impression de me voir, en dehors”*

Suite à cette agression, la star a pris son courage à deux mains et est parti porter plainte. Aussi, elle a également rencontré un medecin légiste, ainsi qu’un psychiatre. En revanche, Loana, certainement dans le but de pas avoir à revivre cette expérience douloureuse, a refusé un soutien psychologique. Ainsi, elle a expliqué :

Je n’ai pas voulu être accompagnée par un psychiatre ou un psychologue. On ne se remet jamais d’un viol, mais j’ai besoin d’avancer et de passer à autre chose”

Tragiquement, elle a raison. En revanche, les bienfaits d’une aide professionnelle ne se trouvent pas à négliger après un tel traumatisme. Fort heureusement, elle peut quand même compter sur ses proches pour se reconstruire :

Je vis dans un tel appartement à Nice, avec mon chien. Sans avoir fait de régime, j’ai le même poids que dans le Loft, mais j’ai perdu 50% de ma mémoire. Je tente de me reconstruire grâce à mes proches, comme Eryl, et surtout mon amie Delphine, qui m’appelle tous les jours en visio”

Related Posts