Line Renaud : cet avortement qu’elle a vécu à l’âge de 18 ans, “Je l’ai supplié pour qu’il change d’avis”

Line Renaud a sorti un livre autobiographique Merci la vie ! À cette occassion, elle est revenue sur son regret : l’absence de maternité
Line Renaud dans Sept à Huit

Line Renaud, nait le 2 juillet 1928 à Nieppe. Cette dernière demeure une artiste polyvalente qui a connu une carrière remarquable. Effectivement, nous avons pu la retrouver en tant que chanteuse, actrice et personnalité de la télévision. Elle a été une figure emblématique du music-hall et a remporté de nombreux succès. Particulièrement, avec des chansons telles que Ma Cabane au Canada et Etoile des neiges. En tant qu’actrice, elle a joué dans des films à succès tels que Bienvenue chez les Ch’tis. Line Renaud s’avère également connue pour son engagement humanitaire, surtout dans la lutte contre le SIDA.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Line Renaud (@linerenaudofficiel)

Sur le plan personnel, Line Renaud a mené une vie riche en événements. Ainsi, elle a par ailleurs partagé publiquement qu’elle a fait un AVC en 2020. Malgré ces épreuves, elle a toujours fait preuve d’une énergie et d’une joie de vivre remarquable. De fait, elle se place comme un exemple de résilience et d’optimisme. Line Renaud a aussi été mariée au célèbre compositeur Loulou Gasté. Leur histoire a commencé lorsqu’elle a été engagée aux Folies Belleville à Paris, où elle rencontre Gasté. De même, c’est lui qui lui a fait changer son nom de scène pour Line Renaud. Plus récemment, c’est pour la promotion de son nouveau livre autobiographique Merci la vie ! , que l’émission Sept à Huit l’a invité sur son plateau. Ce 1ᵉʳ février, au cours de cette interview touchante, elle est revenue sur l’un de ses plus grands regrets : celui ne pas avoir pu être mère.

Line Renaud : Un regret qu’elle emportera jusqu’à la fin

Tragiquement pour cette dernière et son désir d’être mère, son mari n’a jamais voulu en avoir. En effet, c’est auprès de l’animatrice Audrey Crespo-Mara que la vedette s’est livrée sans fards. Malgré tout, ces volontés différentes n’ont en rien entaché l’amour qu’elle portait à celui qu’elle appelle Loulou. En revanche, cela l’a poussé à devoir avorter au jeune âge de 18 ans. Ainsi, elle raconte avec beaucoup d’émotion :

“Je l’ai supplié pour qu’il change d’avis, mais non. On est restés sur l’idée, alors il a fallu faire un avortement.”

À l’époque, cette pratique prohibée se faisait dans l’illégalité la plus totale. En effet, cela sera rendu possible par la loi Veil qui dépénalise l’IVG en 1975. Dans la mesure, où selon les dires de Line Renaud dans son récit, l’enfant aurait aujourd’hui 77 ans, le calcul s’avère rapide. Pour les femmes se trouvant dans cette position, on faisait appel à des faiseuses d’anges. Ces personnes, généralement non-médecins, s’occupaient d’interrompre une grossesse non désirée. Dans le cas de Line Renaud, cela s’est soldé par une septicémie et surtout par une nouvelle sans appel :

“C’est là que j’ai découvert que je n’aurais jamais d’enfant.

Fort heureusement, la vedette a toujours pu compter sur un entourage très présent. Dans cette veine, Muriel Robin a préféré s’installer près de chez qu’elle considère comme une maman au cas où quelque chose arriverait.

Related Posts