Laurent Kérusoré (Plus belle la vie) : se livre sur l’homophobie dont il a été victime

Laurent Kérusoré au cours de Star Académiciens, comédiens et animateurs : que sont-ils devenus ? est revenu sur son homosexualité.
Laurent Kérusoré

Laurent Kérusoré, né le 25 juillet 1974 à Nantes, est un acteur et chanteur français. Surtout, il demeure connu pour son rôle de Thomas Marci. Un serveur gay, dans la série télévisée à succès Plus belle la vie. Adopté à l’âge de neuf mois, il a vécu à Vannes ainsi qu’à Nantes. En plus de sa carrière d’acteur, il a également sorti un single intitulé Barbara en 2023. Sa prestation dans Plus belle la vie l’a fait connaître du grand public et a contribué à sa renommé.

Plus récemment, nous avons pu le voir dans l’émission sur TFX ce 2 février, Star Académiciens, comédiens et animateurs : que sont-ils devenus ?  C’est à cette occasion que Laurent Kérusoré a pu se livrer avec émotion sur sa situation. En effet, son rôle dans la série phare de TF1 et sa vie personnelle possèdent quelques similitudes. Effectivement, à l’instar de Thomas Marci, le rôle qu’il campe, l’acteur s’avère lui aussi homosexuel avec les difficultés qui vont avec. De fait, performé un tel rôle à l’écran devant des milliers de téléspectateurs a permis à cette communauté de bénéficier d’une belle représentation. Toutefois, cela ne reste pas sans risque. Laurent Kérusoré a par ailleurs témoigné :

 “J’étais le gay du Mistral presque comme s’ils [les téléspectateurs, N.D.L.R.] oubliaient qu’il faut être deux. C’est assez marrant socialement parlant de voir ça. Je restais, pardon, vulgairement, je n’aime pas ce mot, mais le pé** du Mistral.”

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TFX (@tfxtv)

Le récit des agressions de Laurent Kérusoré

La médiatisation de Laurent Kérusoré lui a réservé du très bon comme du très mauvais Effectivement, chaque célébrité doit absorber son lot de haters. Cependant, l’homosexualité assumée de l’acteur joue comme un mauvais coefficient multiplicateur. Malheureusement, sa notoriété ne joue pas en sa faveur dans ce type de situation où la discrétion peut littéralement sauver une vie. Dans cette mesure, Laurent Kérusoré témoigne :

“J’ai été victime de 17 agressions. J’ai été scarifié. J’ai encore des problèmes d’épaule due à la dernière agression.”

Un nombre pharamineux et peu enviable. Fort heureusement, le comédien possède un mental d’acier :

“Je suis quelqu’un qui va plutôt de l’avant. Il y a une chose qui était importante, c’est que j’avais ce travail qui me maintenait. […] Je ne suis pas un porte-drapeau, ce que je peux défendre c’est ce que je suis, ce qui est important c’est Laurent et pas sa sexualité.”

Toujours selon ses dires :

“Je n’en veux pas à ces agresseurs parce que je pense que c’est un manque d’ouverture d’esprit et un manque d’éducation.”

Une belle mentalité pour Laurent Kérusoré qui reste malgré tout handicapé suite à ces agressions. Rappelons quand même que la sexualité de chacun ne concerne que celui qui la pratique. Et surtout que l’homophobie reste un délit en France et demeure condamnable.

Related Posts