“J’ai eu un enfant qui a souffert de ça” : Sheila raconte cette rumeur qui lui a fait vivre un calvaire

Sheila revient avec émotion sur la rumeur qui a couru sur elle dans les années 60. Une situation qui lui a laissé un souvenir très amer.
Sheila

Sheila, de son vrai nom Annie Chancel, est une chanteuse pop française. Aussi, cette dernière a connu ses heures de gloires en tant qu’artiste solo dans les années 1960 et 1970. Par ailleurs, Sheila a aussi fait partie du duo Sheila & Ringo avec son mari chanteur Ringo. Elle a également dirigé un groupe disco appelé Sheila and B. Devotion. Sa carrière musicale a été marquée par de nombreux succès à l’instar de L’école est finie. Cette icône de la chanson française a vendu plus de 85 millions de disques dans le monde entier.

Après une pause entre 1989 et 1998, elle a effectué un retour réussi dans la musique. Elle demeure toujours populaire aujourd’hui et continue de se produire en concert. Sa diversité en matière de styles lui ont permis une superbe longévité. En effet, Sheila est passée du yéyé au disco, en passant par la pop et le rock. Aujourd’hui, la chanteuse reprend le chemin des studio dans le but d’enregistrer un nouvel album.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sheila (@sheila_artiste_officiel)

Cependant, sa carrière prolifique possède par ailleurs des zones d’ombres. Effectivement, Sheila fut victime d’une improbable rumeur durant les années 60. C’est auprès de nos confrères du Figaro qu’elle est revenue sur cette histoire qui l’a profondément touchée.

Sheila : Un traitement qui a failli sonner le glas de sa carrière

Durant la première partie de sa carrière, Sheila a dû suivre un traitement médicamenteux pour palier son problème hormonal. Toutefois, cela a eu pour conséquence de jouer sur son timbre de voix. Elle a expliqué :

“Cela a joué sur ma voix, elle est devenue moins aiguë

En soi, rien d’alarmant, sauf que cela a représenté le prétexte parfait pour lancer la rumeur la plus improbable de l’histoire. Les médias de l’époque ont jugé intelligent de la suspecter sur son genre d’origine. En effet, la rumeur courrait qu’elle aurait :

“été opérée pour devenir une femme”

Bien entendu, une telle rumeur, surtout à cette époque, lui ont causé d’énormes dommages psychologiques.

“Cela m’a détruite” a-t-elle affirmé

De fait, durant 20 ans, entre 1964 et 1983, Sheila s’est retirée de la scène médiatique afin de ne pas avoir à subir les moqueries de la presse. Le pire étant que même sa famille a dû se justifier, et subir les brimades liées à cette folle rumeur. Ainsi, la vedette a confié auprès de Quotidien en 2018 :

“Mes parents, eux, c’est encore pire. Imaginez, vous avez une fille unique et tous les gens vous disent ‘Oui, mais si c’est écrit dans le journal, c’est que c’est vrai. Il n’y a pas de fumée sans feu.’ N’écoutez pas les rumeurs parce qu’il n’y a rien de pire qu’une rumeur.”

Quant à son fils Ludovic, maintenant décédé, Sheila se souvient avec peine qu’il avait dû faire face à cela à l’école. De fait, elle déclare :

“Ça m’a pété 30 ans de ma vie. J’ai eu un enfant qui a souffert de ça”

Fort heureusement, cette folle rumeur se trouve derrière elle et sa carrière se porte à merveille.

Related Posts