Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil
Blog et Psychologie : qu'elle est la personnalité typique du bloggueur? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Section : news, Catégorie : Insolite

Proposé par Stephane Desbrosses, le 22-08-2008



Ecrire est à la portée de tous, mais le vouloir...?Y’a-t-il un bloggueur typique ? Des traits de caractère ou de personnalité que l’on retrouve souvent chez tous nos écrivains en ligne ? Une équipe de scientifiques menée par la psychologue Rosanna Guadagno de l’Université d’Alabama, s’est demandée récemment, quel type de personne est le plus susceptible de créer un blog et d’y écrire. Pour répondre à cette question, l’équipe a choisi d’utiliser l’inventaire BFI[1], dans le but de déterminer ceux des 5 grands traits les plus caractéristiques du bloggueur.
Plus de 300 étudiants se sont prêtés à l’expérience, lors d’un questionnaire évaluant leurs habitudes de lecture, leur activité d’écriture sur le web… et ont également passé la batterie d’épreuve BFI.

D’après les résultats obtenus, l’équipe de Guadagno a relevé deux des 5 traits dont le score élevé est fortement prédicteur d’une activité de blogging : l’ouverture aux nouvelles expériences et le névrosisme. Considérant que les blogs représentent somme toute une activité nouvelle et en expansion depuis quelques années, il n’est pas étonnant de retrouver chez les bloggueurs, cette envie de nouveautés. Le blog étant souvent considéré comme un journal personnel, le névrosisme général des auteurs n’est pas non plus surprenant : il y’a plus de facilité et d’originalité à écrire en se référent à ses expériences personnelles.

Guadagno et ses collègues ont également pu noter quelques différences de genre : par exemple, les demoiselles ayant un fort score de névrosisme sont particulièrement enclines à développer une activité de blogging… si elles sont célibataires.

Bien entendu, cette étude pose plus de questions qu’elle n’en résout. Il serait intéressant de comparer le type de blog créé (par exemple, des blogs de science nécessitent-ils un haut degré de névrosisme, quand l’information se veut le plus objective possible ?). Intéressant également, serait de connaître les raisons qui poussent à écrire dans un blog (volonté d’ouverture sociale ? palliatif ?...). Il est en tout cas évident que ces résultats ne peuvent être généralisés. Guadagno elle-même rappelle que ses conclusions ne sont principalement applicables qu’aux étudiants : chez eux, les 5 grands traits ne se sont pas cristallisés, le contexte social est particulier…

« Ce qui est certain, c’est que les blogs sont un moyen d’expression en ligne qui gagne en popularité, et représente de nouvelles formes d’interaction sociale. Il semble donc judicieux de continuer à étudier le phénomène et de comprendre les processus psychologiques qui le sous-tendent, afin notamment de le différencier des autres formes d’expression de soi ».


[1] BFI : En psychologie, les « Big Five » sont cinq traits centraux de la personnalité empiriquement mis en évidence par la recherche. Ils constituent non une théorie mais un repère pour la description et l'étude théorique de la personnalité.

On parle parfois de « modèle OCEAN », suivant les différentes dimensions du modèle :

  • ouverture à l'expérience (O) - appréciation de l'art, de l'émotion, de l'aventure, des idées peu communes, curiosité et imagination ;
  • caractère consciencieux (C) - autodiscipline, respect des obligations, organisation plutôt que spontanéité ; orienté vers des buts ;
  • extraversion (E) - énergie, émotions positives, tendance à chercher la stimulation et la compagnie des autres, fonceur ;
  • caractère agréable ou agréabilité (A) - une tendance à être compatissant et coopératif plutôt que soupçonneux et antagonique envers les autres ;
  • névrosisme ou neuroticisme (N) - contraire de stabilité émotionnelle : tendance à éprouver facilement des émotions désagréables comme la colère, l'inquiétude ou la dépression, vulnérabilité.

Source : Guadagno, R., Okdie, B., Eno, C. (2008). Who blogs? Personality predictors of blogging. Computers in Human Behavior, 24(5), 1993-2004. & Wikipédia BFI

http://dx.doi.org/10.1016/j.chb.2007.09.001


A titre informatif, j'ai passé le test des Big Five, voici mes résultats (disponibles pour les psychologues et étudiants). Je vous invite à passer également le test en ligne et à noter vos résultats!
   

Mots-clés : blog, blogging, bloggueur, écriture, online, web, personnalité, Big Five, névrosisme



Ajouter votre commentaire

Attention, ce site n'est pas un site de psychothérapie en ligne! Avant de commenter, veuillez consulter ces conseils.
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent commenter un article.
Aucun commentaire posté
 
< Précédent   Suivant >

Identification

  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0

Derniers commentaires

L'exhibitionnisme,... : Bonjour, je ne suis pas un ancien de... Par itamaug
L'exhibitionnisme,... : Bonjour Neuneune, Je me réjouis de... Par Furet
L'exhibitionnisme,... : Bonsoir à vous. Avant de venir ici,... Par Neuneune
Listes de phobies réelles...... : oups voici le lien de l'article sur les... Par ola
Listes de phobies réelles...... : C'est plutôt une liste super... Par ola