Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil arrow News arrow Le premier génôme reproduit artificiellement
Le premier génôme reproduit artificiellement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Section : news, Catégorie : actualite-recherche

Proposé par Stephane Desbrosses, le 25-01-2008



ImageJeudi 24 janvier 2008, la revue Science publie la recherche d'une équipe de l'institut Venters : le premier génôme synthétique d'une bactérie, étape importante en vue de la création d'un organisme artificiel.
La première étape, réalisée en 2007 consistait à transférer un génome d'une bactérie dans "le corps" d'une autre. Une transplantation, en quelque sorte, d'u codage génétique, modifiant dès lors l'espèce même à laquelle appartenait la bactérie originale. La prochaine étape consistera à "donner la vie" et une fonction spécifique à une bactérie à partir d'un génôme synthétisé et destiné à une tâche particulière.
 
Ces efforts de l'institut Venter (un des premiers hommes dont le génome fut séquencé) ont le mérite de dopper les techniques de laboratoire concernant la manipulation de l'information génétique. Pour réaliser cette prouesse, les chercheurs ont dû "vider" une bactérie de tous ses gènes inutiles pour ne garder que ceux nécessaires à la survie. La reproduction artificielle du génôme laisse envisager plusieurs avancées mais également plusieurs craintes, comme en témoignent certaines critiques aussitôt communiquées par des groupes de surveillance Britanniques et Canadiens... 

En savoir plus? lire la source
   

Mots-clés : vie artificielle, Craig Venter, génôme



Ajouter votre commentaire

Attention, ce site n'est pas un site de psychothérapie en ligne! Avant de commenter, veuillez consulter ces conseils.
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent commenter un article.
Aucun commentaire posté
 
< Précédent   Suivant >