Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil arrow News arrow Un labo créé la souris Duracel
Un labo créé la souris Duracel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Section : news, Catégorie : actualite-recherche

Proposé par Stephane Desbrosses, le 13-12-2007



Une souris pas comme les autres...Ultra-puissantes et résistantes, les souris nouvelle génération... non non, on parle ici des vraies souris...

Traficotage génétique

Une souris qui court deux fois plus vite que ses congénères, plus longtemps... De nombreuses fonctions sont ainsi augmentées chez ses supers souris modifiées génétiquement par une équipe du laboratoire de la Case Western Reserve de Cleveland : par exemple, leur période de gestation arrive plus tardivement (comparativement, elles sont capables d'enfanter à 3ans : comparativement cela correspond chez l'humain à 80 ans!), leur vie est plus longue...

Le Rodent Treadmill (la course des souris a été mesurée à partir de tapis roulant - Rodent treadmills : un objet de torture pour souris?)

Dopage génétique?

Les muscles de ces souris possèdent beaucoup plus de mitochondries que la normale (plus de 10 fois le nombre normal!). Les mitochondries sont un peu les centrales énergétiques cellulaires : des "parasites" ancestraux vivants en symbiose, dans chaque cellule, et jouant un rôle dans la respiration cellulaire et la transformation du glucose, nécessaires pour libérer l'énergie qui permet, par exemple, de contracter les muscles.

Selon les chercheurs, elles sont métaboliquement similaires à ... Celle de Lance Armstrong, lorsqu'il parcoure les Pyrénées : elles utilisent beaucoup d'acides gras comme "carburant" et rejettent peu d'acide lactique, le composé à l'origine des courbatures.

La modification génétique apportée concerne un gène correspondant à l'enzyme phosphoenolypyruvate carboxykinases (PEPCK-C), surexprimé pour l'occasion.

On n'a rien sans rien...

Les chercheurs se veulent rassurants, à l'image de Richard Hanson, doyen de l'équipe : l'utilisation chez l'homme serait très peu éthique, d'autant que certains problèmes sont rencontrés. Les souris sont plus fortes, mais elles mangent 60% plus pour un poids de normal... Elles sont en outre beaucoup plus agressives, leurs caractéristiques psychologiques sont donc également modifiées...

La recherche a pour but d'aider à comprendre le fonctionnement métabolique. Il n'est pas encore prévu de modifier les caractéristiques génétiques des coureurs du tour de France ;)



Source : BBC News
Publiée dans le ''Journal of Biological Chemistry ''

   


Ajouter votre commentaire

Attention, ce site n'est pas un site de psychothérapie en ligne! Avant de commenter, veuillez consulter ces conseils.
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent commenter un article.
Aucun commentaire posté
 
< Précédent   Suivant >