Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil
Espace Communautaire
L'espace communautaire suit l'actualité des espaces personnels de chaque membre.

juil. 01
2008

Des jumelles pour lire dans l'inconscient

Ecrit par Fabrice Pastor dans soldatsintuitionélectroencéphalogrammecortex préfrontal

avatar

Les neurosciences ont confirmé ce que la sagesse populaire sait depuis bien longtemps : notre intuition nous permet de “savoir” les choses bien avant que notre esprit conscient l’ait remarqué. Traduit en termes scientifiques, cela veut dire que notre cerveau repère des patterns, des structures dans l’environnement, avant même que nous soyons capable de les verbaliser. Reste que, souvent, l’esprit reste sourd à ces appels de notre inconscient.

Comment améliorer la communication entre les différentes parties de notre cerveau ? C’est la question que s’est posée la Darpa, avec pour objectif d’accroitre la capacité de réaction des soldats sur le terrain. Sa solution : une paire de jumelles de haute qualité associée à un électroencéphalogramme. Lorsqu’un combattant observera le champ de bataille avec cet appareil, celui-ci sera en mesure de signaler les éléments du décor qui ont fait “tilt” dans le cerveau du soldat, révélant ainsi peut-être un danger imminent. Autrement dit, plutôt qu’interpréter l’environnement par lui-même à l’aide de capteurs et d’algorithmes sophistiqués, à la manière d’une intelligence artificielle, cette paire de jumelles laisse l’inconscient du soldat faire le travail !

Selon Dennis Mac Bride, président du Potomac Institute, l’être humain a largement développé le cortex préfrontal, qui permet de repérer plus aisément les structures, les modèles, mais qui possède aussi une forte capacité d’inhibition, susceptible d’éliminer bon nombre de données sans importance, mais aussi éventuellement de bloquer certaines informations capitales. Le rôle de l’électroencéphalogramme permettrait donc de court-circuiter ces fonctions inhibitrices. Reste à espérer que ce système ne va pas embrouiller les combattants avec une cascade de fausses alertes, ce que justement le cortex préfrontal nous permet d’éviter…

L’organisme de recherche et développement de l’armée américaine vient de passer à la phase de production de ce nouveau produit, puisqu’elle a chargé la société Northrop Grunman de la fabrication, nous apprend Wired.

Source : Internetactu.net

Partager : Psychoring · Del.icio.us · Scoopeo · My yahoo · Blogmarks · Digg · Spurl · Reddit · Furl ·

Commentaires (2)Add Comment
...
Ecrit par Aurelie, juillet 03, 2008
ça me parait très aléatoire smilies/cheesy.gif
...
Ecrit par Stéphane, juillet 03, 2008
Je crois en avoir entendu parler, les pics de perceptions mesurés à l'EEG montre bien une activité perceptive avant la prise de conscience, ce qui parait normal. plus fort encore, les décisions elles mêmes arrivent avant de faire le choix de ces décisions. Ainsi, avant mettre de prendre conscience qu'on veut lever le bras, le mouvement est pour ainsi dire initié par le cerveau.

Pour cette recherche, cela me semble une perte de temps : puisque les appareils sont de toute façon destinés à dépasser les capacités de l'homme autant investir dans la recherche de nouveaux capteurs plus efficaces smilies/wink.gif

Ecrivez un commentaire

Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy

Identification

  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0

Articles populaires cette semaine

Derniers commentaires

Pas de commentaires...