Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil arrow News arrow Derniers Articles arrow Psychopathologie arrow Définition des psychothérapies
Définition des psychothérapies Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Section : articles, Catégorie : psychopathologie

Proposé par Stephane Desbrosses, le 20-12-2007



Une psycho-thérapie, c'est quoi?Définition des psychothérapies

1. Définitions et problèmes

Porot (1952) : "la psychothérapie est l'ensemble des moyens par lesquels nous agissons sur l'esprit malade ou le corps malade, par l'intervention de l'esprit".

La psychothérapie ne se limite déjà pas aux troubles mentaux seulement. Dans le cas de troubles somatiques, physiques, la psychothérapie peut intervenir : les relations entre l'immunité et le psychisme sont avérées.

Nathan (1998) est une psychothérapie "toute procédure d'influence destinée à modifier radicalement, profondément et durablement une personne, une famille ou simplement une situation, et cela à partir d'une intervention thérapeutique".

Nathan ouvre ici largement le champ d'application de la psychothérapie, jusqu'à le rendre vague et flou. Ces procédures prennent notamment en compte les conceptions magiques comme le sacrifice d'animaux...

De nombreux autres auteurs se sont essayés à définir la psychothérapie, nous ne les citerons pas tous. Chaque thérapeute définit sa psychothérapie en fonction de ce qu'il traite, ce qu'il fait pour cela. Le facteur principal d'une thérapie reste le rapport entre patient et thérapeute. La psychothérapie est avant tout un rapport humain qui permettra au patient, de mieux se connaître, de surmonter ses difficultés, de diminuer ses souffrance et de viser son bien être.

2. Cadre de la psychothérapie

La psychothérapie peut se définir par son cadre thérapeutique. Ce cadre est très différent d’un simple entretien avec un ami par exemple. Il s'agit d'un cadre contractuel, spécifiant la psychothérapie, qui comprend un ensemble de méthodes psychologique dont le but est de soulager la souffrance (Gerin, 1984)

Selon Gilliéron, le cadre thérapeutique comprend :

  • un mode de maniement spécifique de la relation thérapeutique : il y'a établissement de nouvelles règles relationnelles très différentes des règles sociales et culturelle (par exemple, la règle d'association libre : tout dire à son interlocuteur n'est pas une règle sociale). Ce changement ou désordre culturel est susceptible de remettre en question les fondements sur lesquels s'appuie l'équilibre du sujet, et donc, de favoriser le changement thérapeutique attendu.
  • la mise en place d'un dispositif spatio-temporel spécifique. Celui-ci souligne l'aspect temporel et thérapeutique de la relation, et en définit certaines caractéristiques : endroit fixe, durée fixe, contraintes spatiales (par exemple, divan ou fauteuil). Selon Freud, patient et thérapeute ne doivent pas se voir pour ne pas s'influencer l'un l'autre.
  • C'est le cadre théorique qui délimite les champs de la psychothérapie, des autres champs thérapeutiques comme par exemple le champ socioculturel.

3. Une définition scientifique de la psychothérapie?

On peut souligner les bases scientifiques de la psychothérapie, et la nécessaire compétence professionnelle du psychothérapeute, ce que propose Huber (1993) en définissant 5 critères :

  • La psychothérapie doit se baser sur une théorie scientifique de la personnalité et de ses troubles.
  • la psychothérapie doit se fonder sur une théorie scientifique de la modification de ses troubles, ainsi que sur une technologie approuvée.
  • elle doit présenter des évaluations empiriques de ses effets positifs mais également négatifs. Une psychothérapie non évaluée peut être bonne quand même! Certaines posent des problèmes méthodologiques empêchant plus ou moins leur évaluation...
  • la psychothérapie porte sur les troubles du comportement ou des états de souffrance considérés comme requérant une intervention.
  • la psychothérapie doit être pratiquée par des personnes formées et compétentes. A ce titre, il semble nécessaire de définir légalement un titre de psychothérapeute, ainsi que sa formation.

4. Distinction entre psychothérapies et autres formes d'interventions psychologiques

Les psychothérapies se distinguent notamment :

  • des interventions psychologiques liées à la réhabilitation sociale et à la prévention, qui visent l'information, le conseil et l'éducation du patient, par des méthodes basées sur les théories de l'apprentissage principalement ((comme la Programmation neurolinguistique)
  • du conseil psychologique : c'est une écoute ponctuelle des difficultés d'un sujet dont le but est l'orientation, auquel se greffe éventuellement une prise en charge et un suivi adéquats.
  • de l'intervention de crise, qui est un travail intense, profond, ayant lieu sur une très courte durée et en situation d'urgence. Elle a pour but de circonscrire une difficulté particulière chez un sujet, avant de lui permettre d'entre prendre une psychothérapie adaptée.
  • de l'accompagnement psychologique : il vise à accompagner le patient atteint par exemple de maladie grave, par la présence et l'écoute, ce qui permet la réduction de l'anxiété par le soutien psychologique.

Source : Connaissances générales
   

Mots-clés : psychologie clinique, psychothérapies, théories



Ajouter votre commentaire

Attention, ce site n'est pas un site de psychothérapie en ligne! Avant de commenter, veuillez consulter ces conseils.
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent commenter un article.
Aucun commentaire posté
 
< Précédent   Suivant >