Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil
Quand l'intérêt personnel se suicide Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Section : articles, Catégorie : psychologie sociale

Proposé par Stephane Desbrosses, le 21-12-2007



L'intérêt personnel commande paradoxalement, parfois, de s'effacer devant l'intérêt du groupe!... Ou La théorie du Passager Clandestin : vous êtes dans une salle, comme 9 autres personnes dont vous ignorez l'identité. Chacun d'entre vous est séparé des autres, dans un box individuel. Vous disposez de 10 jetons. Vous pouvez placer autant de jetons que vous voulez dans un "pot commun", ou décider de les garder. Chaque jeton conservé vous rapporte 2 euros. Chaque jeton mis en commun rapporte 1 euro à chacune des 10 personnes présentes. Que décidez-vous?

Ce jeu, intitulé "jeu du bien public", est un classique de l'économie expérimentale. Il vise à montrer les perversions de la rationnalité individuelle. Lorsque les choix et les décisions se font en groupe, il est nécessaire d'adopter une autre approche. Penser pour le groupe, non plus pour soi. Parce que penser pour le groupe revient parfois à penser pour soi.

Du rationnel irrationnel

Rationnellement, l'individu devrait conserver tous ses jetons. Chaque jeton conservé rapporte le double de chaque jetons mis en commun. Rationnellement, il est plus profitable de conserver son pactole. Si d'aventure les autres approvisionnaient le fond commun, vous seriez alors le « passager clandestin », profitant de l'effort collectif sans y contribuer.

C'est à peu près ce qu'il se passe, lors d'une telle situation. La plupart des participants préfèrent conserver une large proportion de jetons, tout en en laissant quelques-uns, surement pour avoir bonne conscience, au pot commun...

Charité bien ordonnée... commence par un petit temps de réflexion.

Il est pourtant relativement aisé de comprendre l'intérêt du pot commun au niveau du groupe et de soi-même. Si chaque individu garde ses jetons, chacun gagne 20 euros. Si tout le monde met ses jetons dans le pot commun, chacun gagne 100 euros. et pourtant... Chacun se dit qu'il pourrait profiter de l'effort collectif à son propre profit (vous pouvez tenter l'expérience avec des amis communistes, vous serez étonnés ^^), ou bien, se dit qu'il va participer à l'effort collectif, mais que les autres ne le feront peut être pas, et que du coup, ils gagneront un seul euro pour chacun de leurs jetons, sans pour autant bénéficier du "collectif"... Il est nécessaire dans ce cas de partir du principe que l'humain est fondamentalement bon (Hérésie!!... peut être)

Si vous avez lu le sujet sur la théorie des jeux, vous reconnaitrez en ce jeu du bien public, une proposition analogue à celle du fameux « dilemme du prisonnier » : la rationalité individuelle peut engendrer des situations collectives inefficaces. Il est dès lors indispensable dans des situations de collectivité, de songer à privilégier la communauté, quitte à ce que certains profitent...

Auteurs : Aurélie & Carnégie
   

Mots-clés : collectif, dilemne, passager clandestin, rationalité, théorie des jeux



Ajouter votre commentaire

Attention, ce site n'est pas un site de psychothérapie en ligne! Avant de commenter, veuillez consulter ces conseils.
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent commenter un article.
Aucun commentaire posté
 
< Précédent   Suivant >

Identification

  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0

Derniers commentaires

Pas de commentaires...