Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil
DSM-IV Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Section : articles, Catégorie : psychologie clinique

Proposé par Stephane Desbrosses, le 04-01-2008



Manuels diagnostique et statistique des troubles mentaux : les DSMLe DSM est un manuel particulièrement utile dans le domaine de la psychologie, qu'elle soit clinique ou expérimentale. Il représente un consensus descriptif des troubles mentaux, résultat d'un regroupement d'un nombre considérable de données empiriques. Son but principal consiste à proposer une classification, une description, comme outil aidant au diagnostic des troubles mentaux les plus fréquents.

 Vous trouverez dans la partie Psychopathologie les descriptions de nombreuses pathologies et troubles mentaux décrits dans le DSM-IV.

Quelle est sa raison d’être ?

Le DSM-IV est un classement, non exhaustif, mais qui s’avère utile pour de nombreuses raisons :

  • il constitue un pilier sur lequel l’étudiant et le professionnel peuvent s’appuyer : les descriptions du DSM-IV sont le fruit du consensus actuel, traitant des connaissances qui sont, concernant la psychologie, en constante évolution voire en effervescence.
  • Il constitue un guide dans la démarche diagnostique : la grande majorité des syndromes psychologiques cliniquement observables y est décrite. Pour chaque trouble mental, des critères diagnostiques spécifiques, nécessaires, régulièrement associés, ou dont la présence est possible, sont proposés.
  • Cet ensemble partagé augmente l’accord entre les cliniciens ou investigateurs, de différents pays ou de différentes orientations. Une nomenclature consensuelle facilite la compréhension et l’échange d’information : qu’on soit psychologue cognitiviste, neuropsychologue, psychologue systémique psychanalyste, etc…  Se baser sur les mêmes critères et sur des définitions semblables est bien entendu un atout pour le partage d’informations et leur compréhension, l’échange ou le travail commun, et, plus important encore, pour le traitement des troubles.

Codes diagnostiques

Lettre – Chiffres (de 2 à 4) | [code entre crochet] Nom du trouble – ajout divers & spécifications ;

Exemple : F20.1x [295.10] Schizophrénie Type désorganisé sévère, avec symptômes négatifs prononcés

Dans une volonté de conciliation des classifications, le DSM-IV possède un code diagnostique correspondant à celui de la CIM-10 (Classification Internationale des Maladies). Ce code est alphanumérique (une lettre suivie de 2 à 4 chiffres). Il faut noter toutefois que les nomenclatures de ces deux classifications, les critères diagnostiques et les définitions divergent parfois sensiblement. Les codes CIM-10 sont donc parfois approximatifs.

Ce code est suivi de 4 à 5 chiffres représentant le code diagnostique de la version 9 révisée de la CIM, qui reste la nomenclature la plus utilisée lors de publications ou d’utilisation.

Ces  2 codes précèdent le nom du trouble. Pour certains troubles, le code approprié dépend d’indications supplémentaires (par exemple, « dû à » une affection ou une substance, qu’il faut indiquer)

Des sous–types ou des spécifications complémentaires permettent de préciser le diagnostic : ces sous-types définissent des formes symptomatiques qui s’excluent mutuellement, et visent à décrire de manière exhaustive l’ensemble des formes du trouble. Les spécifications, quant à elles, permettent d’affiner le diagnostic mais ne s’excluent pas, et n’ont pas vocation de définir de manière exhaustive l’ensemble des spécifications possibles. Ces spécifications ont une utilité, par exemple, dans la formation de groupes de patients ayant, au sein d’un même trouble, des caractéristiques communes (exemple : trouble dépressif majeur avec caractéristiques mélancoliques).
   

Mots-clés : DSM-IV, diagnostique

1 commentaire(s)

Ecrit par: saidat le 14-11-2008

thanks

 


Ajouter votre commentaire

Attention, ce site n'est pas un site de psychothérapie en ligne! Avant de commenter, veuillez consulter ces conseils.
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent commenter un article.
 
< Précédent   Suivant >

Identification

  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0

Derniers commentaires

L'exhibitionnisme,... : Bonjour, je ne suis pas un ancien de... Par itamaug
L'exhibitionnisme,... : Bonjour Neuneune, Je me réjouis de... Par Furet
L'exhibitionnisme,... : Bonsoir à vous. Avant de venir ici,... Par Neuneune
Listes de phobies réelles...... : oups voici le lien de l'article sur les... Par ola
Listes de phobies réelles...... : C'est plutôt une liste super... Par ola