Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil
Le syndrome de l'accent étranger Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Section : articles, Catégorie : neuropsychologie

Proposé par Stephane Desbrosses, le 06-02-2008

ImageA Denver (Colorado), un accident vasculaire cérébral (AVC) a eu chez une patiente un effet plus qu'étrange : habituellement, un AVC entraîne la perte de fonctions cérébrales importantes, notamment des pertes de mémoire ou des paralysies, où n'a finalement que peu d'effets ; mais pour cette fois-ci, au lieu de syndromes classiques, la patiente américaine s'est réveillée... avec l'accent français!

Un accent dérangeant... 

Re-situons-le contexte : 2002 & 2003, la guerre en Irak a fortement opposé la France aux États-Unis. Les français sont globalement mal appréciés aux USA.  La patiente effectue un voyage au Canada, elle est américaine, et pourtant, lors de son retour, les douaniers la prennent pour une québécoise. Les médecins également s'étonnent de cet accent. on enregistre sa voix et on la fait écouter à des volontaires qui affirment avec conviction que la voie est celle d'une française. La situation empire lorsqu'à son travail, pour lequel elle est en contact avec des clients, on ne veut plus d'elle à cause de son accent.

Son accident vasculaire cérébral a eu lieu à la frontière des deux hémisphères cérébraux. À cet endroit, on trouve le corps calleux, réseau de fibres qui servent de liens entre les deux hémisphères. On sait notamment que dans le langage, l'hémisphère gauche est généralement celui qui gérera les aspects sémantiques (signification) du langage. On sait également que l'hémisphère droit intervient dans la prosodie, c'est-à-dire la mélodie du langage, qui fait que par exemple la mélodie d'une phrase n'est pas la même s'il s'agit d'une question ou d'une réponse (lorsqu'il s'agit d'une question la partie la plus aiguë se trouve en fin de phrase). L'hémisphère droit réagi notamment à la poésie et à la chanson.

Quelques séquelles étonnantes

Ce changement d'accent n'est pas un cas isolé!

William McCartney-Moore, un jeune garçon anglais, pris d'une forme de méningite virale, dû être opéré au cerveau à l'hôpital de York, dans le Nord de l'Angleterre.

Au réveil, William semble avoir complètement perdu la mémoire. Il ne sait plus lire ni écrire, jouer au piano... éprouve d'énormes difficultés à évoquer des souvenirs d'avant son opération...

Les possibilités de récupération du cerveau des enfants étonnent souvent les médecins : au bout de 18 mois, William récupérait pratiquement l'ensemble de ces facultés... sauf son intonation, typique du Yorkshire, avec des "a" très courts, qui se sont brusquement allongés...

Un autre cas parmi les plus célèbres s'est produit durant la Deuxième Guerre mondiale, lorsqu'une femme norvégienne blessée à la tête par une bombe, a développé un accent allemand. Une Anglaise de 60 ans, Linda Walker, s'est réveillée avec l'accent jamaïcain après un AVC.

Un syndrome incroyable... en apparence.

Les cas de syndrome de l'accent étranger sont toutefois très rares (une vingtaine de cas relevé au siècle dernier) mais plutôt médiatisés, car très insolites. On a relevé de tels syndrômes après des AVCs, des opérations chirurgicales, comme c'est le cas de William Mc Cartney-Moore. Le syndrôme de l'accent étranger a également été diagnostiqué lors d'affection du système nerveux comme la sclérose en plaque.

On classe ce syndrôme (Foreign accent syndrome) dans les aphasies. Les personnes qui en sont atteintes se mettent à parler avec ce qui ressemble à un accent étranger, mais... dans le cas de la patiente américaine, une analyse accoustique de son discours a montré par la suite qu'elle ne parlait pas réellement avec un accent français, mais plutôt qu'elle s'exprimait avec un trouble de production de la parole, qui, pour son entourage, s'apparentait à l'accent français.

C'est ainsi que les lésions occasionnées (allongement de syllabes, tonalité différente, etc) donnaient l’impression d’un accent étranger : cela ne signifie donc pas qu'il existe des zones cérébrales de l'accent, mais plutôt que les accents mettent en jeu diverses régions, et que l'accent d'une langue se composent de plusieurs aspects de la production du langage, dont l'absence de certains "donnent l'impression" d'un accent étranger.

La personne atteinte de ce syndrome change donc de manière de parler ; l'origine, cependant est beaucoup moins rare : les muscles des lèvres, de la langue et des cordes vocales perdent de leur coordination et la nouvelle combinaison de mouvements et d'oscillations provoque chez l'individu un changement d'intonation et de diction.  Ce type d'aphasie est très connu... Dans le cas de syndrôme de l'accent étranger, à priori,  la nuance vient simplement du fait que ces troubles de production amènent des changements sonores rendant le langage du patient similaire à celui d'étrangers.


Sources, diverses dont : Foreign Accent Syndrome in a Patient with Multiple Sclerosis, William McCartney-Moore, accent par erreur 

   

Diffuser/enregistrer :

Soumettre au PsychoRing Scoop it! piocher ceci! digg it! tag del.icio.us! newswine! reddit! blogmarks! bookmarklet! blog it! vote! blogmemes fr Partager avec Facebook Partager avec Co.mments Enregistrer sur Live Enregistrer avec Google Bookmarks

2 commentaire(s)

Ecrit par: Aurelie le 07-02-2008

Il n'y a donc en théorie pas de syndrôme de l'accent étranger?

 

Ecrit par: Carnégie le 05-03-2008

Non, non, effectivement. C'est seulement que les modifications de la production verbale ont le même effet que "si le patient avait réellement l'accent". Dans l'exemple du jeune homme, l'allongement des "aaaa" est typique d'un accent connu dans son entourage, aussi, lorsque la chirurgie cérébrale effectuée entraine un allongement des "aaaa", son entourage a l'impression de l'accent concerné.

 


Ajouter votre commentaire

Attention, ce site n'est pas un site de psychothérapie en ligne! Avant de commenter, veuillez consulter ces conseils.
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent commenter un article.
 
< Précédent   Suivant >

Identification

  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0

Derniers commentaires

L'exhibitionnisme,... : Bonjour, je ne suis pas un ancien de... Par itamaug
L'exhibitionnisme,... : Bonjour Neuneune, Je me réjouis de... Par Furet
L'exhibitionnisme,... : Bonsoir à vous. Avant de venir ici,... Par Neuneune
Listes de phobies réelles...... : oups voici le lien de l'article sur les... Par ola
Listes de phobies réelles...... : C'est plutôt une liste super... Par ola