Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil arrow News arrow Derniers Articles arrow Neuropsychologie arrow L'évaluation des fonctions cognitives
L'évaluation des fonctions cognitives Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Section : articles, Catégorie : neuropsychologie

Proposé par Stephane Desbrosses, le 21-12-2007



L'évaluation neuropsychologique des fonctions cognitives, une première étape vers l'aide au patientLa principale fonction du neuropsychologue consiste à établir des bilans, évaluer les fonctions cognitives d'un individu. En d'autres termes, il s'agit de tester les capacités et performances cognitives afin de cibler les atteintes, les fonctions préservées, dans le but d'orienter la prise en charge : tenter de faire retrouver au patient l'usage des fonctions altérées, ou à défaut, lui proposer des stratégies de "remplacement" qui lui permettront de s'adapter à la vie quotidienne.
Une des caractéristiques de l’évaluation cognitive est donc de mettre l’accent sur l’identification et la mesure des déficits psychologiques dans le sens ou les déficiences et le dysfonctionnement cognitif, émotionnel ou de contrôle du comportement (dysfonctionnement exécutif) peuvent être considérés comme la manifestation comportementale d’un dysfonctionnement cérébral.

L’évaluation cognitive implique également la description des fonctions cognitives intactes, des compétences préservées, dans le but d’orienter la réhabilitation (remédiation cognitive), de choisir des stratégies de récupération/rééducation adéquates.

Il arrive que certains changements cognitifs consécutifs à une atteinte cérébrale, soient perçues par le patient et/ou ses proches comme des améliorations plutôt que des déficits (par exemple, une baisse de l’anxiété par rapport à avant, une sociabilité accrue,…). Même dans ce cas, il est nécessaire d’évaluer les atteintes cognitives : une évaluation soignée mettra sans doute en évidence un déficit sous-jacent.

On s’intéresse donc essentiellement aux changements cognitifs ; ceux-ci sont surtout mis en évidence par :

  • les données issues d’entretiens avec le patient et/ou les proches (données qualitatives)
  • les performances à différentes épreuves (données qualitatives et quantitatives)

Neuropsychologie et Psychométrie

Pour qu’une épreuve soit utile, il faut qu’elle possède un certain nombre de qualités qui la rende standardisable. Les tests et épreuves doivent en somme, obéir aux règles standards de psychométrie, en comportant les qualités suivantes :

  • la fidélité : Temporelle (test-retest) / interjuge : le score du sujet doit être le même quelque soit l’examinateur (concordance inter-cotateur). Bien que des améliorations ou au contraire, des diminutions de performances puissent être constatées, on doit au possible attendre que l'état d'un patient se stabilise, et que ses scores à un test puissent refléter son état constant (on parle de fidélité temporelle quand le score au test est à peu près invariable dans le temps, c'est-à-dire, quand le patient passe le test à un moment donné, puis une semaine après..)
  • la sensibilité : un test est sensible s’il permet de distinguer/différencier un nombre suffisant de degrés d’une même variable, chacune ayant une signification clinique particulière. Par exemple, un test évaluant le syndrome dépressif doit présenter suffisamment d’items pour évaluer les différents symptômes dépressifs. Il doit également être capable de dissocier les différents types de dépression, et cibler le patient de manière fiable. Il en va de même pour les tests neuropsychologiques.
  • La validité : un test est valide s’il mesure effectivement ce qu’il est censé mesurer.

   

Mots-clés : cognitif, déficit, neuropsychologie, performances, test



Ajouter votre commentaire

Attention, ce site n'est pas un site de psychothérapie en ligne! Avant de commenter, veuillez consulter ces conseils.
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent commenter un article.
Aucun commentaire posté
 
< Précédent   Suivant >