Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil arrow News arrow Derniers Articles arrow Psychologie du Développement
Psychologie du Développement

La psychologie du développement étudie scientifiquement les changements dans le fonctionnement psychologique (fonctions cognitives, affectives et sociales) de l'homme tout au long de sa vie. Depuis les apports de Jean Piaget, la psychologie du dévelloppement s'intéresse principalement au développement de l'enfant, considérant celui-ci comme représentatif de l'évolution de l'homme. La psychologie du développement s'interesse cependant à toutes les étapes de la vie humaine, de la conception au vieillissement.

Méthodes d'étude en Psychologie du Développement

L’Acquisition des habiletés numériques
- Capacités numériques chez l’animal
- Capacités numériques chez le bébé : le bébé et le nombre
- Capacités numériques chez le bébé : manipulation de quantités
- Acquisition de la chaîne numérique 1 - Suite verbale
- Acquisition de la chaîne numérique 2 - chaîne écrite
- La quantification : le dénombrement
- La quantification : le subitizing
- Apprentissage des opérations : l'enfant et l'addition
- Apprentissage des opérations : l'enfant et la soustraction
- Apprentissage des opérations : multiplication et division
- La résolution de problèmes 1 : classification sémantique des problèmes à énoncés verbaux
- La résolution de problèmes 2 : représentations et caractéristiques individuelles

Apprentissage de la lecture et lecture experte : introduction.

Les études et l'échec, introduction
Contexte psychopathologique de l’échec


Derniers Articles en Psychologie du Développement



Apprentissage des opérations : multiplication et division Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
La multiplication, plus compliquée que l'addition!Contrairement à l'addition et la soustraction, pour la multiplication et la division, il n y a pas de développement spontané. Lemaire et Siegler (1995) dénotent des stratégies de comptage par des chaînes de 2 et 5 (compter 2 par 2 ou 5 par 5). Geary (1994) avancent que les multiplications simples sont acquises par apprentissage par cœur par des tables, donc pour la récupération directe en mémoire.

Section : articles, Catégorie : psychologie du developpement Proposé par Stephane Desbrosses. le 18-12-2007

 
Apprentissage des opérations : l'enfant et la soustraction Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
La soustraction, une opération contre-intuitiveLa soustraction est pour les enfants, plus problématique que l'addition, surtout lors de soustraction par écrit. Les résultats de soustraction sont moins souvent retenus en mémoire, ce qui entraîne une répétition des calculs. Ceci dit, la soustraction s'aide régulièrement des processus utilisés lors des additions.

Section : articles, Catégorie : psychologie du developpement Proposé par Stephane Desbrosses. le 18-12-2007

 
Apprentissage des opérations : l'enfant et l'addition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Les enfants et l'addition : beaucoup plus ôt qu'on ne le pense!Addition et soustraction : Baroody et Ginsburg (1986), avaient déjà montré qu’avant tout enseignement formel, les enfants sont capables d’opérations simples à l’aide du comptage. Par exemple, Fuson (1982) pose la question « combien font 3 gâteaux et deux gâteaux », répondue correctement par des enfants dès 3 ans. Contrairement à ce que pensait Piaget, le dénombrement fournit des habiletés et des connaissances permettant la construction du nombre.

Section : articles, Catégorie : psychologie du developpement Proposé par Stephane Desbrosses. le 18-12-2007

 
La quantification : le subitizing Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Le subitizing est une connaissance innée des petites quantitésIl s’agit de la perception d’une quantité sans avoir recours au comptage. Selon Mandler et Shebo (1982), le subitizing fonctionne jusqu’à 4 : on a les mêmes temps de dénombrement pour 1, 2, 3 et 4, alors que ce temps augmente linéairement à partir de 4. Cela pourrait venir d'une habitude perceptive : lorsque l'on voit 3 item, on les place mentalement immédiatement en triangle, ce qui nous évoque tout aussi rapidement le dénombrement "3".

Section : articles, Catégorie : psychologie du developpement Proposé par Stephane Desbrosses. le 18-12-2007

 
Méthodes d'étude en Psychologie du Développement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Méthodologie expérimentale en psychologie du développementLa psychologie du développement faisait ces premiers pas en temps que science expérimentale, avec Skinner, notamment, et ses expériences controversées consistant par exemple à émettre un son intense et strident dès que le bébé s'approchait d'un jouet, ce afin d'étudier de la même façon que chez l'animal, les réponses conditionnées. De nombreux moyens d'études ont vu le jour par la suite, respectant un peu mieux l'enfant, qui n'est somme toute aucunement le jouet des chercheurs.

Section : articles, Catégorie : psychologie du developpement Proposé par Stephane Desbrosses. le 14-12-2007

 
<< Début < Précédente 1 2 Suivante > Fin >>

Résultats 10 - 17 sur 17