Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil arrow News arrow Derniers Articles arrow Psychologie du Développement
articles
  • Pharmacologie  ( 1 items )
    Pharmacologie, médicaments, psychotropesLa synthèse de la chlorpromazine, en 1952, premier neuroleptique, signe l'entrée dans le monde des soins, des médicaments psychotropes. Leur utilisation et leur prescription sont désormais devenues monnaie courante. Dans le cadre de leur travail, les psychologues sont amenés à  discuter avec des professionnels de la médecine, rencontrer des patients à qui sont prescrits des médicaments... De bonnes connaissances en psychopharmacologie constituent alors un atout considérable au psychologue, quelle que soit son orientation.

    La psychopharmacologie est la branche de la pharmacologie destinée à la recherche de médicaments agissant sur le système nerveux central (encéphales et moëlle). On dénomme psychotropes les médicaments qui agissent surtout sur les centres nerveux supérieurs (tronc cérébral, mais surtout diencéphale et télencéphale).

    Elle est basée sur la connaissance des mécanismes de neurotransmission (neuromédiation en fait, qui regroupe la neurotransmission et la neuromodulation) chimique, tous agissant surtout au niveau de la synapse.

    La pharmacologie est la science du médicament, visant à leur mise au point (ce qui inclue toutes les étapes de développement ), à l’élucidation de leur mode d’action (comment le médicament agit), à la définition de leurs conditions d’utilisation (études pré-cliniques), à l’évaluation de leur efficacité (essais cliniques) et leur sécurité (pharmacovigilance).

    Elle contribue à une meilleure compréhension de la physiologie tant normale que pathologique (en recherchant par exemple comment s’exerce la fonction normale concernée, pour définir le moment à partir duquel un médicament s'avère utile/nécessaire).
  • Psycho-criminologie  ( 2 items )
  • Psychanalyse  ( 8 items )
  • psychopathologie  ( 44 items )
    Étymologiquement, la psychopathologie est l'étude des maladies de l'esprit, on lui préfère cependant l'expression "Étude des troubles mentaux ou psychologiques". Selon les classifications anglo-saxonnes et internationales, son champ d'étude devrait se restreindre à une approche purement descriptive des symptômes (un fait clinique) et des syndromes (un ensemble de faits cliniques régulièrement associés).

    Cependant, cette limite est de nature conventionnelle, et la psychopathologie est également une ouverture vers la réflexion théorique, l'analyse des troubles et de leurs origines (hypothèses explicatives) ou encore la recherche des données épidémiologiques (prévalence, ratio homme/femmes, etc). L'approche descriptive, sous forme de classification, est avant tout une aide dans l'établissement de diagnostics, mais ne saurait être complète sans référence aux modèles théoriques explicatifs.
     
    • Le chapitre d'Introduction présente un historique débouchant sur une réflexion autour de la définition de la Psychopathologie.
    • Le chapitre Terminologie et Sémiologie aborde le vocabulaire et la définition des principaux troubles rencontrés en Psychopathologie.
    • Le chapitre Grands Syndromes décrit les syndromes principaux étudiés par la psychopathologie.
    • Le chapitre Théories aborde les modèles explicatifs tels que les modèles psychanalytique, cognitivo-comportementales, neurobiologiques...
    • Le chapitre Psychothérapies décrit les modèles de soins et d'aide psychothérapeutique issus de la psychopathologie et de la psychologie clinique.

    Derniers Articles en Psychopathologie 

  • neuropsychologie  ( 42 items )
    Discipline en pleine effervescence depuis une cinquantaine d'année, la neuropsychologie est le carrefour de nombreux domaines, dont la psychologie clinique, la neurologie ou les sciences comportementales... Cette science étudie les relations entre l'objet "cerveau" et les composantes cognitives de l'homme, reliant ainsi les savoirs concernant les capacités mentales et l'anatomo-physiologie du système nerveux, principalement, le substrat biologique cérébral.
     
    Le chapitre Théories présente une introduction historique ainsi que les concepts de bases de la neuropsychologie.
     
    Le chapitre Grands Syndromes présente les principales pathologies auxquelles le clinicien pourrait être confronté.
     
    Le chapitre Tests et outils présente la pratique clinique d'évaluation ainsi que certains outils des psychologues d'orientation neuropsychologiques.
     

    Derniers articles en Neuropsychologie

  • psychologie sociale  ( 81 items )
    La Psychologie sociale est une branche de la psychologie, s'intéressant aux processus sociaux et cognitifs dans les interactions entre individus (exemple : relations interpersonnelles, représentations internes de l'environnement social...), entre individus et groupes ou figure d'autorité (processus d'influence, soumission à l'autorité, etc...) ou entre groupes.
     
    Le chapitre d'Introduction présente un historique et s'interroge sur la définition de la Psychologie Sociale.
     
    Le chapitre Concepts Majeurs présente les notions essentielles de la Psychologie Sociale (Attitudes, stéréotypes, etc...).
     
    Le chapitre Théories présente les grands paradigmes d'étude en Psychologie Sociale (Dissonance, Théorie de l'équilibre, etc...).
     
    Le chapitre Processus Sociaux présente les connaissances tirées de la Psychologie Sociale concernant la gestion de la réalité sociale (Influence, comparaison sociale...).
     
    Le chapitre Expérimentations présente les expériences les plus célèbres, étonnantes et instructives, réalisées en Psychologie Sociale.
     
    Le chapitre Méthodologie présente les règles et méthodes de recherche ou d'études, spécifiques ou non, à la Psychologie Sociale. 

     

    Derniers Articles en Psychologie Sociale 

  • psychologie cognitive  ( 13 items )
    La Psychologie Cognitive étudie les fonctions mentales telle que la perception, la mémoire, l'apprentissage ou les fonctions "supérieures" (langage, raisonnement, etc...). On désigne par Cognitions, les connaissances ou les activités mentales, concernant la perception de l'information présente dans l'environnement, l'intégration et le travail sur ces cognitions, où l'élaboration de réponses comportementales, de l'homme principalement. Cependant, la psychologie cognitive s'intéresse également aux cognitions animales et à l'Intelligence Artificielle.

    Introduction à la Psychologie Cognitive

    Attention et vigilance

     Activité mentales supérieures

    La Mémoire en Psychologie Cognitive



    Derniers Articles en Psychologie Cognitive

  • psychologie clinique  ( 24 items )
  • psychologie du developpement  ( 17 items )

    La psychologie du développement étudie scientifiquement les changements dans le fonctionnement psychologique (fonctions cognitives, affectives et sociales) de l'homme tout au long de sa vie. Depuis les apports de Jean Piaget, la psychologie du dévelloppement s'intéresse principalement au développement de l'enfant, considérant celui-ci comme représentatif de l'évolution de l'homme. La psychologie du développement s'interesse cependant à toutes les étapes de la vie humaine, de la conception au vieillissement.

    Méthodes d'étude en Psychologie du Développement

    L’Acquisition des habiletés numériques
    - Capacités numériques chez l’animal
    - Capacités numériques chez le bébé : le bébé et le nombre
    - Capacités numériques chez le bébé : manipulation de quantités
    - Acquisition de la chaîne numérique 1 - Suite verbale
    - Acquisition de la chaîne numérique 2 - chaîne écrite
    - La quantification : le dénombrement
    - La quantification : le subitizing
    - Apprentissage des opérations : l'enfant et l'addition
    - Apprentissage des opérations : l'enfant et la soustraction
    - Apprentissage des opérations : multiplication et division
    - La résolution de problèmes 1 : classification sémantique des problèmes à énoncés verbaux
    - La résolution de problèmes 2 : représentations et caractéristiques individuelles

    Apprentissage de la lecture et lecture experte : introduction.

    Les études et l'échec, introduction
    Contexte psychopathologique de l’échec


    Derniers Articles en Psychologie du Développement

  • intelligence artificielle  ( 6 items )
    La naissance officielle de l'IA remonte à la célèbre conférence d'Août 1956, au Dartmouth College (Hanover, New Hampshire), à laquelle participèrent les futurs pointes de la discipline, parmi lesquelles A. Newell, M. Minsky, H. Simon, C. Shannon, et J. Mac Carthy. C'est ce dernier qui proposa le nom d'Artificial Intelligence, affichant par ces termes l'ambition de cette nouvelle discipline : décrire l'intelligence afin de la reproduire dans une machine. Les premiers programmes d'IA datent également de cette période. C'est à l'occasion de cette conférence que Newell, Shaw et Simon, présentèrent le démonstrateur de théorème en logique des propositions (The logic theorist, 1956), qui, partant de propositions initiales données, affichait les démonstrations de théorèmes classiques des mathématiques, parfois sous une forme tout à fait originale... Peu de temps après, ils présentèrent l'un des pionniers informatiques d'un champs de recherche très prolifique, un programme de jeu d'échec (1957), ainsi que le premier langage d'IA, le LISP (MacCarthy, 1958), fondé sur une approche logique et rationnelle de l'intelligence.

    L'idée de machines mimant l'activité mentale humaine n'était pourtant pas neuve, partant des statues mobiles de l'antiquité grecque, passant par Descartes et ses animaux-machines, aux automates joueurs d'échec. A l'époque, les aspects les plus importants de ce qui allait devenir l'I.A. furent l'oeuvre de Leibniz et Boole (1850), qui posèrent les bases d'une logique binaire parfaite pour les ordinateurs, puis Whitehead et Russel, avec leur "Principia Mathematica" (1910). D'autres auteurs avaient également préparé le terreau sur lequel pousseraient les premières graines de l'I.A. les mathématiciens Hilbert, puis Gödel (le théorème d'incomplétude, 1930) ainsi que Tarsky, Church et son élève Turing (Indécidabilité et incalculabilité, 1934, 1936). Biologie et cybernétique (Mc Cullock, Pitts, Hebb, Wiener) allaient également apporter certains éléments déterminants.

  • vie artificielle  ( 10 items )
    Le postulat selon lequel la vie est le produit de la nature, est-il fondé ? La science de la vie artificielle, communément raccourcie au nom de "Vie Artificielle", trouve ses origines dans un passé lointain. Depuis la prise de conscience de la vie, des hommes ont songé à la recréer... Ce qui constitue un des buts de la Vie Artificielle, mais non le seul.

    Cette science, en pleine effervescence, constitue une plaque tournante de nombreuses disciplines : biologie, intelligence artificielle, informatique et psychologie, mathématiques et philosophie... Elle emprunte à de nombreux domaines pour essayer d'assouvir ses buts : étudier la vie, les formes de vie, non seulement, celle telle qu'elle est et que l'on connaît, que l'on a trop tendance à considérer comme l'unique forme de la vie, mais également, tout ce que la vie pourrait être.

    En premier lieu, elle s'impose comme ambition de produire une définition de la vie générale, englobant la vie telle qu'on la connaît, dans des définitions d'ordre supérieur. Elle étudie les mécanismes de la vie, au niveau biologique élémentaire par exemple, et tente de les simuler sur son support d'étude principal, l'ordinateur. La vie artificielle étudie également les associations entre vivant et non vivant, telles que les prothèses. Elle se pose enfin en réflexion philosophique quant à la nature de la vie, en tentant par exemple de déterminer où se situe la frontière entre vie et vie artificielle.

    Dès l'aube de la philosophie, des hommes ont imaginé endosser le rôle de créateur du vivant. Longtemps, l'approche souffrait d'un manque de conviction et d'outils adéquats, mais désormais, recréer la vie, créer une nouvelle forme de vie, est au fil des ans, devenu envisageable.
  • divers  ( 27 items )

Identification

Articles populaires cette semaine

Derniers commentaires

Pas de commentaires...