Skip to content

Psychoweb

Ecran diminué  Ecran large  Augmenter la taille de la police  Diminuer la taille de la police  Taille par défaut 
Chemin :    Accueil
Les facteurs influençant l'effet Placebo : Le médicament
Des médicaments de tous les goûts et de toutes le couleursPour soigner les constipations passagères de ces dames de la cour impériale, Corvisart, médecin attitré de Napoléon, leur prescrivait une préparation de son crû, le "mica panis", mais se gardait bien d'en donner la composition, ou simplement le nom français de ce médicament. Le traitement était efficace, sans nul doute, mais seuls les latinistes y voyaient comme une touche d'ironie. Mica Panis, n'était-ce pas seulement et simplement un nom proche... de celui de la mie de pain?

Section : articles, Catégorie : Pharmacologie Proposé par Stephane Desbrosses. le 13-11-2008

 
Définition, Anatomie et Caractéristiques du Corps Calleux
Le corps calleux relie les deux hémisphères cérébrauxC'est l'une des légendes les plus ancrées de la psychologie, on a coutume de se représenter le cerveau par deux hémisphères auxquels on associe un style analytique ou émotionnel : tandis que l'hémisphère gauche "réfléchit", l'hémisphère droit rêveur se laisse porter à ses songes. On oublie souvent que les deux hémisphères fonctionnent, la plupart du temps, en harmonie et en coopération. Des fibres neuronales relient les hémisphères, leur permettant à chaque instant de communiquer. Le plus important de ces relais est le Corps Calleux, dont les radiations atteignent la majorité du cortex. 

Section : articles, Catégorie : neuropsychologie Proposé par Fabrice Pastor. le 05-11-2008

 
La vulgarisation, un art, une technique, une capacité?
Vulgarisation et recherche font bon ménage!Un commentaire récent à propos de pédagogie évocait une croyance populaire parmi la communauté scientifique, selon laquelle la vulgarisation ne pouvait être qu'un exercice alétoire, peu ambitieux, voire méprisé. On assiste pourtant depuis quelques dizaines d'années, à une augmentation des publications et des évènements ayant pour but de combler un certain fossé entre société et scientifiques. Comme l'indiquait l'auteur du commentaire, il semblerait que cet exercice de vulgarisation demande quelque efforts, et ne soit en définitive pas à la portée de tout le monde : selon une étude publiée en Août, les scientifiques qui vulgarisent sont également les chercheurs les plus actifs de leurs disciplines.

Section : news, Catégorie : reflexions-actus Proposé par Aurelie Lamberet. le 02-11-2008

 
Les séries médicales télévisées sont-elles bénéfiques?
Grey's Anatomy, l'une des séries médicales les plus regardéesLorsqu'un docteur Mamour récite son diagnostic, la ferveur dans les yeux en appelant du regard sa protégée, touche-t-il seulement le coeur du téléspectateur? Qu'ils soient urgentistes, chirurgiens ou diagnosticiens revêches, les héros de séries médicales, à en juger par le succès de chaque épisode, détiennent un potentiel énorme d'information et de prévention de la santé, auprès de leurs adeptes. Qu'en est-il réellement? Deux études récemment publiées par la Kaiser Family Foundation mettent en lumière l'impact impressionnant des informations médicales véhiculées par le petit écran...

Section : news, Catégorie : reflexions-actus Proposé par Stephane Desbrosses. le 22-10-2008

 
Criminologie : introduction et définitions
Criminologie et psycho-criminologie, sciences du crime?Le phénomène criminel a toujours fasciné et effrayé, rarement laisse-t-il indifférent. Crimes et délits sont vieux comme l'humanité, cependant, l'étude scientifique des phénomènes criminels est assez récente, quoique l'on puisse noter des tentatives d'explications criminologiques, dès l'aube de la philosophie. Mais de quoi parle-t-on? Criminologie, psychologie criminologique, médecine ou psychologie légale, droit pénal et victimologie... La criminologie est une science interdisciplinaire aux multiples facettes.

Section : articles, Catégorie : Psycho-criminologie Proposé par Stephane Desbrosses. le 14-10-2008

 
Les recherches les plus tordues de l'année (IgNobels 2008)
Les recherches qui font rire et réfléchirSur la planète science, un petit groupe d'amusés s'inspire des recherches les plus tordues pour distiller un peu de bonne humeur et de réflexion aux lecteurs. Les célèbres IgNobels (les ignobles*), fondés par Marc Abrahams, récompensent chaque année les recherches récentes les plus "improbables", selon l'euphémisme le plus politiquement correct utilisé pour décrire ces études. Bien qu'il n'y ait qu'un prix de sciences cognitives, nombre des prix décernés cette année attestent de l'omniprésence de la psychologie dans le rang des recherches... disons, surprenantes!

Section : Divers, Catégorie : HumourPsy Proposé par Stephane Desbrosses. le 12-10-2008

 
Psychologie d'ailleurs
Psychologie d'ailleursQuoi de neuf sur le réseau Psychologie 2.0? Par dela les limites du site, nos lectures nous emmènent sur le réseau, à la découverte d'information tantôt surprenante, tantôt utile, parfois les deux. Au menu, thérapies délirantes, google cérébral, stade du miroir en vidéo, forum de gérontologie et inhibition dans les démences de type Alzheimer. Un petit tour d'horizon, pour une psychologie d'ailleurs...

Section : news, Catégorie : sur-le-web Proposé par Stephane Desbrosses. le 08-10-2008

 
Le Raisonnement inductif et l'activité scientifique
Le raisonnement inductif, fondement de l'activité scientifiqueTandis que la conclusion d’un raisonnement déductif dérive généralement d’une règle générale, le raisonnement inductif va tenter d’extraire la règle générale à partir d’informations partielles données. C’est à partir des cas particuliers d’un "monde" que l’on tentera de trouver l’explication du fonctionnement de celui-ci. Sur ce type de raisonnement, repose une grande part de l’activité scientifique contemporaine.

Section : articles, Catégorie : psychologie cognitive Proposé par Stephane Desbrosses. le 30-09-2008

 
Raisonnements déductifs : les syllogismes
Le raisonnement déductif comporte certains piègesDepuis Aristote, la logique classique a permis à de nombreux philosophes d'élaborer de nouvelles connaissances et argumentaires qui ont accompagné les sciences et le progrès de l'homme. Dans notre quotidien, le raisonnement déductif et ses représentants les plus caractéristiques, les syllogismes, balisent notre pensée dans la résolution des problèmes les plus simples aux plus complexes. Mal maîtrisés, ils représentent également la source de nombreux préjugés et fausses croyances...

Section : articles, Catégorie : psychologie cognitive Proposé par Stephane Desbrosses. le 20-09-2008

 
Activités mentales supérieures : le Raisonnement déductif
Le raisonnement, une activité cognitive de haut niveauSi les animaux sont capables d'apprentissages, de mémoire et de performances cognitives impressionnantes, d'abstraction... on attribue cependant à l'homme des processus cognitifs de haut niveau mettant en jeu des connaissances conceptualisées et des traitements élaborés, tels que ceux qui interviennent dans le raisonnement, le jugement, la créativité, la résolution de problèmes complexes... Tous ces processus lui permettent d'acquérir de nouvelles connaissances à partir de la perception et des expériences, de faire face aux situations complexes en élaborant des stratégies réfléchies et efficaces.

Section : articles, Catégorie : psychologie cognitive Proposé par Stephane Desbrosses. le 19-09-2008

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 41 - 50 sur 403

Identification

  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0
  • Psycho 2.0

Derniers commentaires

Pas de commentaires...